Algodystrophie ? mais dites moi d'ou vient ce nom barbare ?

Algodystrophie viens du nom grec (algo, algésio : du grec algos, algêsis, douleur ; * dys : du préfixe grec dus [dys-], marquant une idée de difficulté ; * tropho, trophie : du grec trophê [-trophie, -troph(o)] nourriture), Dans un premier temps, une hyperperméabilité vasculaire provoque un œdème au niveau de la zone traumatisée, qui persiste au-delà du délai normal de guérison du traumatisme. Pendant cette étape qui dure plusieurs semaines, on observe en plus une rougeur et une sensation de chaleur. L’ensemble de ces troubles peut conduire à une impotence fonctionnelle majeure. Dans un deuxième temps qui dure plusieurs mois (voire plus d’un an), la douleur s’étale et s’intensifie, en même temps que la peau devient froide et cyanosée (bleuâtre). La zone concernée se fibrose progressivement et l’ostéoporose s’installe.la connaissance de ce syndrome un peu particulier viens d’un un certain Paul Herman Martin Sudeck chirurgien (28 décembre 1866 – 28 septembre 1945),Il a donné son nom au syndrome de Sudeck (ou atrophie de Sudeck ou dystrophie de Sudeck), et d’un certain René Leriche, né le 12 octobre 1879 à Roanne et mort le 28 décembre 1955 à Cassis,René Leriche fut le premier à s’interesser à la douleur Sensibilisé par les nombreux mutilés de la première Guerre mondiale, il est l’un des premiers à s’intéresser à la douleur et à mettre en pratique une chirurgie douce, économe en sang et aussi peu traumatisante que possible.Deux syndromes portent son nom, l’algoneurodystrophie et l’oblitération aorto-iliaque. Il a formé de nombreux élèves dont Michael E. DeBakey, João Cid dos Santos, René Fontaine et Jean Kunlin.Mais dernièrement, l’association internationale pour l’étude de la douleur l’a dénommée :« Syndrome Douloureux Régional Complexe » aussi connu sous le sigle « SDRC » (« Complex Regional Pain Syndrom » ou « CRPS » en Anglais), ou alors « Dystrophie Sympathique Réflexe » aussi connue sous le sigle « DSR » (ou « Reflex Sympatic Dystrophy » ou « RSD » en Anglais)

Algodystrophie ou les douleurs inexpliquées

Certaines douleurs sont difficiles à comprendre et nécessitent des traitements particuliers. Or, les douleurs qu’on n’explique pas complètement, difficiles à traiter ou pour lesquelles les médecins s’interrogent, sont source d’inquiétude et de souffrance. Ces douleurs complexes ne signifient pas que la situation est grave et sans solution, mais que c’est de la collaboration du patient que dépend en grande partie l’amélioration des symptômes.

Algodystrophie...combien de temps avant la guérison?

Hélas on ne peux pas vraiment répondre à cette question ! si vous regarder tout les articles sur ce sujet sur internet il vous diront tous le même chose à croire qu’ils ont fait du copier/coller sur tout les sites. quand je me suis déplacer auprès du ministère de la santé en 2013 la réponse à cette question posée au médecin à bien été clair il ne savent pas ! a savoir que pour l’algodystrophie il n’y a à ce jour aucun chiffre officiel , aucun recensement , aucune recherche partant de la il est bien difficile d’apporter des réponses juste !

L'Algodystrophie est elle héréditaire ?

Concernant l’hérédité, on ignore encore beaucoup de choses sur cette maladie. Il y a un terrain familial que l’on rencontre comme la migraine. Mais y a-t-il un caractère héréditaire à l’algodystrophie ? C’est une autre question. Il existe peut-être un caractère familial mais pour le caractère héréditaire, il n’y a pour le moment aucune preuve.

couple-standing